Veuillez svp désactivez votre bloqueur de publicité pour voir cette page

Pour Semengue, c’est la légalité qui doit primer avant tout

Camfoot

Le Général Semengué est décidé. Face à la décision du préfet du Mfoundi qui suspend les matchs du Tonnerre Kalara Club sur l’étendue de son territoire de compétence, le président de la Ligue s’interroge sur les raisons qui peuvent pousser cet administrateur de haut calibre à aller contre une décision de justice dans un pays qui se veut être un État de droit.

Le 15 mars 2017
commentaires

Devant les journalistes ce mercredi matin au siège de la Ligue, il a dit vouloir solliciter l’arbitrage du ministre de l’Administration territoriale et de la décentralisation contre cette décision du première fonctionnaire du Mfoundi.

Il ne comprend pas non plus l’acharnement de la Fecafoot qui a décidé de suspendre les arbitres qui ont officié le match de Tonnerre contre Botafogo lundi dernier puisque c’et de la responsabilité de la commission de désignation des arbitres de la Ligue de juger les arbitres et non à la Fécafoot.

Pour le Général, selon les textes, c’est aussi de la responsabilité de la Ligue, de valider les équipes qui devront participer aux championnats de Ligue 1 et de Ligue 2 et non à la Fécafoot. Une fois la validation faite, la Ligue renvoie les clubs vers la Fécafoot pour faire établir les licences aux joueurs. Il crie donc à l’ingérence pure et simple de Tombi A Roko et de la Fecafoot.

Cette histoire ressemble étrangement à ce qui continue de se passer à Garoua avec Etoile Filante de Garoua, reconnu par la justice camerounaise, reconnu au niveau international par le TAS, alors que la Fecafoot a octroyé des licences à un groupe dissident au Président Abdouraman Hamadou.

Le Général d’Armée est décidé et attend la décision du Ministre, mais insiste ses proches, il aurait compilé un dossier salé qui inclurait l’illégalité des responsables fédéraux du football camerounais qu’il portera directement à l’attention du Président Paul Biya et qui lie les deux similitudes, Étoile Filante de Garoua et Tonnerre Kalara Club de Yaoundé.

On ne perd rien à attendre.


REAGIR À L'ARTICLE

Vos commentaires

Répondre à cet article

Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?

Suivre les commentaires : RSS 2.0 | Atom

La Chronique de Léon
Les Depêches