Ligue 1

Crise de paternité au Canon de Yaoundé

Camfoot

Trois équipes portant le même patronyme mais dirigées par des leaders des factions différentes, se préparent à affronter la nouvelle saison au moment où la Ligue de football professionnelle, acculée par les dossiers d’affiliation de chacune de faction, ne sait plus à quel sain se vouer.

Le 7 janvier 2017
commentaires

C’est reparti pour un nouveau tango au sein du Canon sportif de Yaoundé. Ça devient un véritable marronnier au sein de l’instance dirigeante de cette équipe mythique à la veille de chaque saison. Subjugué entre guerres de leadership, mésestime des textes et statuts, mouvements d’humeur, appel au soulèvement des supporters, conspiration, batailles de clans, crises internes doublée de l’amateurisme dans lequel baignent joueurs et membres du staff technique, le club octogénaire qui traverse depuis 2010, une période tumultueuse de son histoire, est, depuis quelques semaines empêtré dans une nouvelle guerre de leadership. En effet, il existe en ce moment trois factions du Kpakum qui revendique chacune, la paternité du club. C’est donc une série de trois Canons qui se préparent à détonner cette saison.

Ebode-Ateba Yene : le syndicat du "crime"

Le premier Canon est celui que conduit Roger Ebode Ebode et le patriarche Laurent Ateba Yene. « Ce n’est pas débat. Le Canon Saos que nous dirigeons, est le Canon originel ; celui qui est conforme aux normes de la professionnalisation chère à notre football. Que les champions de l’agitation stérile se taisent et laissent notre équipe de cœur, cheminer vers les nouveaux horizons auxquels nous aspirons tous », confie sous cape, un proche de cette faction. Laquelle prépare dans les jours à venir, une assemblée générale ordinaire dans le dessein de mettre sur pied, une véritable équipe dirigeante, capable de défendre les nobles idéaux des Mekok Me Ngonda. Cependant, les Canonniers version Ebode Ebode restent dans l’expectative de l’arrivée du nouvel entraineur qui à priori, apparait comme une urgence sur la table du Conseil d’administration du club, si l’on s’en réfère aux déclarations de certaines sources internes.

Emmanuel Mvé en embuscade

Le second Canon est celui que dirige d’une main de fer Emmanuel Mve. Figure mythique du club, l’ancien capitaine du Canon de Yaoundé et des Lions indomptables, par ailleurs membre du Comité des sages, a remplacé Augustin Edjoa en novembre dernier. Le nouveau responsable a reçu l’autorisation de l’assemblée générale de signer une convention avec la Société anonyme à objet sportif (Saos), baptisée « Canon Kpa-kum ». C’est celle-ci qui devrait à en croire ses affidés, être affiliée cette saison à la Ligue de football professionnel du Cameroun (Lfpc).

Augustin Edjoa-Jean Claude Alima : duo de lésés ?

Un statut que lui dénie Thierry Augustin Edjoa. L’ancien ministre des Sports et de l’éducation physique qui revendique à hue et à dia une Assemblée générale ordinaire dans les prochains jours pour confirmer certaines « décisions de haute importance », est à la tête du Canon Association aux côtés d’un certain Jean Claude Alima, nommé président du Conseil d’administration du club l’an dernier. Dans le même temps, Pierre Semengue a révélé cette semaine par voie de communiqué presse, qu’en date du 3 janvier 2017, aucun club ne s’était encore affilié pour le championnat Ligue 1. De ce fait, il sommait les 36 clubs de Ligue 1 et 2 à s’affilier avant le 15 janvier prochain. Et pour le faire, seules les sociétés sportives seront admises dès la saison 2016-2017. Une mise en garde aux allures de moratoire aux clubs ayant accédé en Ligue 2 au terme du dernier tournoi Interpoules. Etant donné que les statuts de la Lfpc ne reconnaissent que les sociétés anonymes à objet sportif (Saos), ça s’annonce donc mal pour les autres factions en dissidence. Affaire à suivre.

Christou DOUBENA


REAGIR À L'ARTICLE

Répondre à cet article

Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?

Suivre les commentaires : RSS 2.0 | Atom

La Chronique de Léon
Les Depêches