Le blog de Enganche : Recette d’un désastre à venir

Blogue Camfoot

Je commencerai par noter que ce blog post n’est pas une motion de soutien à Finke et je l’aurais écrit pour n’importe quel coach dans sa situation. Il faut dire qu’au Cameroun, on tolère n’importe quoi. Comment le président de la Fécafoot peut-il envoyer une demande d’explication au coach de l’équipe nationale à la suite d’un match amical perdu face à une solide équipe nigérianne ? La seule personne qui devrait être visée par une telle demande est bel et bien le capitaine de l’équipe nationale qui a abandonné ses camarades.

Le 4 novembre 2015

De plus la non réponse à ladite demande fait office de raison du limogeage du coach.. Vraiment... Quand on est souverain on a pas besoin de pretextes aussi bidons pour prendre ses décisions.

Monsieur le président de la Fécafoot, les matchs amicaux sont faits pour jauger son équipe, pour essayer des choses et voir le comportement de son équipe face à un adversaire valable sans pression de résultat. Le classement FIFA n’accorde presque rien pour une victoire en match amicaux sinon, n’est-ce pas que la France serait leader de ce classement et l’Italie, la dernière ? Nous nous devons de jouer contre des équipes africaines capables de nous battre et qui nous aideraient à peaufiner notre préparation et non aller perdre notre temps en Thailande pour le cachet qui vient avec.

Le football moderne est comme du lait sur le feu, il nécessite un suivi constant et attentionné. La chimie entre les joueurs ne se crée pas en coupe d’Afrique ou durant les éliminatoires surtout qu’aucun de nos joueurs n’a comme coéquipier en club un partenaire chez les lions. Le match contre le Nigéria était parfait pour notre préparation, car l’adversaire a joué à fond, nous a fait payer cash nos erreurs et nous a rappelé que le football se joue sur des détails. Si Mbia prend deux cartons jaunes aussi bêtes ou encore Kweuke passe à côté de son sujet contre le Niger, l’issue du match de Niamey pourrait être le même.

Belinga et Djonkep méritent d’avoir de meilleurs conditions de travail. Ils ne doivent pas servir à satisfaire la politique de l’oie des dirigeants de la Fécafoot : s’ils échouent, nos dirigeants utiliseront cet échec pour aller chercher un autre inconnu expatrié au salaire exhorbitant. S’ils réussisent, ils seront des héros populaires pour avoir camerouniser le poste de selectionneur de l’équipe nationale. Dans tous les cas ils sont gagnants, contrairement au football camerounais qui perd dans les deux cas.

Un succès durable nécessite des bases solides et une vision claire et déterminée. C’est malheureux de savoir que nos dirigeants continuent de penser qu’il redoreront le blason du football camerounais en jouant à la chaise musicale avec le banc de touche des lions.

Les demi finales de la coupe du Cameroun continue de se jouer sur la terre battue pendant que le Nigéria et le Mali U17 se qualifient pour les demi-finales du mondial de la catégorie en venant à bout du Brésil et de la Croatie respectivement. Tous deux entraînés par des locaux.

Le Niger doit se frotter les mains puisqu’il rencontre le Cameroun qui est en proie au doute. Ils vont certainement penser qu’ils sont dans des conditions idéales pour décrocher une victoire mémorable à domicile contre les quadruples champions d’Afrique. Espérons que les joueurs pourront faire le vide, se concentrer sur leur sujet et nous ramener un résultat positif de Niamey. Après tout, n’est-ce pas l’esprit Lion Indomptable ?

Enganche


REAGIR À L'ARTICLE

Vos commentaires

  • Le 6 novembre 2015 à 09:02, par pat2lyon En réponse à : Le blog de Enganche : Recette d’un désastre à venir

    @Jonny.
    Au départ l’auteur avait même parlé de « Cintuples ». C’est bien qu’il ait corrigé.
    Concernant les réformes qui doivent être menées en profondeur, encore une fois je suis parfaitement d’accord avec toi. Mais comment peut-on prendre 20 décisions sans en prendre une première ? On demande que les choses changent et dès qu’on prend une première décision plus immédiate, on critique. Je crois bien qu’en 1 mois il est plus facile de changer un entraîneur que moderniser le championnat, structurer le football des jeunes, améliorer les infrastructures, renforcer la DTN etc. C’est bizarre mais tous ceux qui demandaient le départ de FINKE critiquent la décision de le remplacer, parce qu’elle vient de TOMBI. C’est ahurissant. Il ne manquerait plus que ces personnes viennent nous dire que FINKE c’est l’Homme qu’il nous fallait. Concernant l’intérim des coachs. Arrêtons de faire comme si on vivait sur une autre planète. On le voit partout dans le monde, des coachs qui sont nommés par intérim en attendant d’être confirmés où remplacés par quelqu’un d’autre. Le plus embêtant c’est que ceux qui sont les connaisseurs et qui suivent le foot de façon avisée tombent aussi dans l’aveuglement comme les nombreux footix qui pullulent ici. Encore une fois, à moins d’être déjà formaté, un bilan ne se fait pas par anticipation.

    Répondre à ce message

  • Le 5 novembre 2015 à 18:08, par Johnny En réponse à : Le blog de Enganche : Recette d’un désastre à venir

    Pat2Lyon pourquoi tu réduis tout à la critique envers Tombi à Roko ??? Le Cameroun ou la gestion des affaires publiques au Cameroun ne se limite pas qu’à l’actuel président de notre Fédération de Football !!! Ce blog pour ma part ne fait que souligner que trop souvent nous nous sommes arrêtés en cours de route dans nos pseudos réformes.

    Du reste je ne sais pas si j’ai lu le même article, mais dans le dernier paragraphe je crois avoir lu « quadruples » et non « quintuples », mais là n’est pas la question. Pour ma part, si la FECAFOOT voulait faire « confiance » aux entraîneurs locaux, on aurait donné des contrats clairs et lisibles aux sieurs Belinga et Djonkep afin qu’ils aient l’esprit tranquille.

    Cette méthode de « coach par intérim » est trop connue au Cameroun pour que personnellement je puisse croire à un changement quelconque. Tu nous permets quand même d’être sceptiques compte tenu des précédents dénouements de ce type de situation...

    Si je me disais « tout est pourri », je ne proposerais pas de solutions pour sortir de cette nasse. Et encore, à mon sens le rédacteur n’a pas demandé de chasser quiconque !!!

    Répondre à ce message

  • Le 5 novembre 2015 à 10:06, par pat2lyon En réponse à : Le blog de Enganche : Recette d’un désastre à venir

    Mon cher @UPSILON. Si tu veux parler des dirigeants en général, et de ce que je pense de la manière dont le ces derniers gèrent le sport et le football en particulier dans notre pays reportes-toi à mes nombreuses contributions en la matière sur ce forum. Je mets quiconque au défit d’avoir eu les mots assez durs que les miens pour dénoncer l’incompétence des dirigenats camerounais dans la conduite de la politique sportive. D’ailleurs dans un article dont j’oublie le titre, j’ai fait une large analyse qui aurait même pu faire office d’une publication dans ce sens.
    Pour autant, ma liberté d’esprit me commande de ne pas me laisser embarquer dans le sens ou va le vent. Tombi a été bien élu ou pas, on a suffisamment débattu des conditions des élections à la FECAFOOT. Mon avis là-dessus est connu et je n’y reviendrai pas sauf à dire qu’en face de TOMBI, il n’y avait rien ! Sinon des gens qui espéraient être nommés à la tête de la FECAFOOT.
    Aujurd’hui il ya quelqu’un qui dirige cet instance et qui a pris une décision attendue de tous. Mais la décision devient mauvaise du fait de celui qui l’a prise. Et on voit aujourd’hui des gens qui se réjouissent que le Cameroun perde contre le Nigéria, parceque ça va affaiblir TOMBI. Et vous voulez que je nage moi aussi dans un tel délire ! Impossible.

    Répondre à ce message

  • Le 4 novembre 2015 à 18:05, par Upsilon En réponse à : Le blog de Enganche : Recette d’un désastre à venir

    @Takalla
    Cher contributeur, je partage très souvent tes positions sur la situation de notre football. Et nous avons la même vision de ce qu’Enganche dit ici. mais je ne comprends pas pourquoi tu te répands en injures contre Pat2lyon sous le prétexte que vous avez des opinions diamétralement opposées. En le traitant de président d"une secte quelle qu’elle soit, le débat n’évolue pas. La force de l’argument peut ne pas marcher, mais nous pouvons rester cordiaux et respectueux.

    @Pat2lyon
    Mon cher Pat, ne doute pas de ma bonne foi. J’essaie de comprendre, et là tu marques un point : prétendre que le football camerounais perd si djonkep et belinga font bien, ce n’est pas exact. Je conviens que c’est même le contraire qui est évident. Mais une fois de plus, il me semble que tu fais un procès d’intentions à ceux qui pensent que les dirigeants du sport se trompent d’objectifs. On parle de dirigeants, mon cher. Donc, le ministère, la fécafoot, le secrétariat général de la présidence qui fourre son nez partout dans le foot, et les présidents de clubs doivent travailler de concert pour que les choses avancent. Le cas Tombi ne m’intéresse pas, car l’affaire est toujours pendante. Et il me semble que l’auteur parle davantage des dirigeants que de sieur Tombi lui-même...

    Répondre à ce message

  • Le 4 novembre 2015 à 16:59, par Takalla_ En réponse à : Le blog de Enganche : Recette d’un désastre à venir

    @ Upsilon

    Upsilon, je n’arrive plus à vous comprendre. Croyez-vous pouvoir vraiment raisonner pat2lyon ? Excusez, je veux dire Le Président Fondateur de la secte des imbéciles ? L’article est cohérent, très facile à lire et à comprendre pour les camerounais de tous les niveaux d’éducation. Nous ne pouvons que dire chapeau à cet auteur, même si M. Le Président Fondateur de la secte des imbéciles (pat2lyon) se focalise sur des détails inutiles, cela n’enlève rien sur le fond dudit article.

    Upsilon, il ne faut surtout pas perdre votre temps dans l’intention de raisonner quelqu’un qui manque d’objectivité et où son camp est connu d’avance par tout le monde. Par exemple, selon lui, les Lions continuent à perdre à cause de Chedjou ; M. Tombi Oroko l’homme qui a souhaité la suspension de son propre pays par la FIFA est aujourd’hui selon lui, l’homme de la situation ; M.Tombi Oroko poursuit ses rencontres de sensibilisation à la corruption alors qu’il est encore sur une chaise éjectable. M. Tombi, Oroko n’a pas d’amour pour son pays et tout le monde le sait.

    Selon vous, pourquoi, M. Ngassa Happy avait-il demandé à voir les diplômes de M. Tombi Oroko ? La réponse à cette question nous éclairera davantage.

    Répondre à ce message

  • Le 4 novembre 2015 à 14:17, par pat2lyon En réponse à : Le blog de Enganche : Recette d’un désastre à venir

    Mon cher @UPSILON.
    Je vais commencer par ta dernière préoccupation. L’objectif de dénigrement de cet article saute aux yeux voyons. L’auteur prévoit deux possibilités : En cas d’échec de Belinga et Djonkep, « nos dirigeants utiliseront cet échec pour aller chercher un autre inconnu expatrié au salaire exhorbitant. Et en cas de succès, »ils seront des héros populaires pour avoir camerounisé le poste de sélectionneur de l’équipe nationale. Et de conclure : « Dans tous les cas ils sont gagnants, CONTRAIREMENT AU FOOTBALL CAMEROUNAIS QUI PERD DANS TOUS LES CAS ». Faut pas que la haine nous fasse dire n’importe quoi. Et si tu ne trouves rien de scandaleux dans ces propos je pourrais être emmené à douter de ta bonne foi.
    Maintenant, quand tu déclares comme beaucoup d’intervenants d’ailleurs que « si on doit s’arrêter à ça (au départ de FINKE) sans gérer le problème de fond ça n’ira pas ». A qui le dis-tu mon cher ? C’est évident et je souscris complètement à cela. Mais il faut bien commencer par quelque chose. Tombi prend une décision qui était par ailleurs souhaitée par tous, vous critiquez parce que c’est lui qui l’a prise. C’est une mauvaise foi caractérisée de ceux qui se font manipuler par les déçus des élections. Il a commencé. Attendons de voir la suite pour apprécier. Ne faites pas un bilan par anticipation. La gouvernance se traduit par une succession de décisions. Il en a pris une, c’est quoi le problème ? Son nom de famille ?

    Répondre à ce message

  • Le 4 novembre 2015 à 14:00, par pat2lyon En réponse à : Le blog de Enganche : Recette d’un désastre à venir

    Mon cher @UPSILON.
    Je commence par ta dernière préoccupation. L’objectif du dénigrement de cet article saute aux yeux voyons. Dans la phrase que tu évoques, l’auteur prévoient deux possibilités : En cas d’échec de Belinga et Djonkep, « nos dirigeants utiliseront cet échec pour aller chercher un autre inconnu expatrié au salaire exhorbitant ». Et en cas de succès « ils seront des héros populaires pour avoir camerounisé le poste de selectionneur de l’équipe nationale ». Et il conclut : « Dans tous les cas ils sont gagnants, CONTRAIREMENT AU FOOTBALL CAMEROUNAIS QUI PERD DANS LES DEUX CAS ». Mon cher, faut pas que la haine nous fasse dire n’importe quoi. Et si tu ne trouves pas d’anormalité dans ces propos, ça m’emmène à douter de ta bonne foi.
    Maintenant quand tu dis comme beaucoup d’intervenants d’ailleurs que « si on s’arrête à ça (au départ de FINKE) sans gérer le problème de fond ça n’ira pas ». Mon cher, à qui le dis-tu ? C’est évident et je souscris totalement à cela. Mais comment pouvez vous critiquer le bilan de quelqu’un qui est là depuis quoi, un mois ? Il prend deux décisions (par ailleurs attendues par tous), on le critique. Il a commencé. Attendons la suite pour apprécier. Mais pour certains manipulés par les déçus des élections, tout ce que TOMBI fera sera d’office mauvais parce que c’est lui. Malheureusement pour eux,c’est lui qui décide pour l’instant.

    Répondre à ce message

  • Le 4 novembre 2015 à 12:25, par pat2lyon En réponse à : Le blog de Enganche : Recette d’un désastre à venir

    Mr ENGANCHE, je vois que tu as également pris en marche le train du dénigrement total. La logique du « TOUT EST POURRI ». On chasse FINKE, c’est pourri. On nomme des camerounais, c’est pourri. Bien sûr, pas du fait de l’objet ou des conséquences de la décision, mais du fait de celui qui l’a prise. ç’aurait été un des deçus des élections que ce serait une sage décision.
    Bon tout d’abord :
    1-FINKE n’a pas été limogé, mais c’est son contrat qui n’a pas été renouvelé. Le journaliste que vous êtes devrait le savoir.
    2- J’ai peut-être manqué un épisode, mais à ce que je sache, nous ne sommes pas encore « quintuples » champions d’Afrique. Mais vous cherchez tellement à dénigrer que vous n’hésitez pas à user de l’exagération quitte à donner des informations erronées.
    Enfin quand vous dites parlant de BELINGA et DJONKEP : "s’ils échouent, nos dirigeants utiliseront cet échec pour aller chercher un autre inconnu expatrié...S’ils réussisent, ils seront des héros populaires pour avoir camerouniser le poste de selectionneur de l’équipe nationale. Dans tous les cas ils sont gagnants, contrairement au football camerounais qui perd dans les deux cas.
    Vous êtes vraiment descendu trop bas. C’est vous qu’on appelle les « journalistes du HILTON ». Le « football camerounais perd dans les deux cas ».?!!! Mr les journalistes soyons responsables. La nourriture n’est pas tout.

    • Le 4 novembre 2015 à 12:32, par Upsilon En réponse à : Le blog de Enganche : Recette d’un désastre à venir

      @Pat2lyon
      Mon cher Pat, pour une fois je ne suis pas d’accord avec toi. Bon, ok, il a dit « cinqtuples » au lieu de « quintuples » alors qu’on n’a que 4 coupes, mais le problème est ailleurs :
      Tout le monde ou presque pensait que Finke avait fait son temps, mais reconnaît que si on s’arrête à ça sans gérer les problèmes de fond, ça n’ira pas. La Fécafoot n’est pas la seule à agir dans ce sens évidemment. Même le gouvernement, les CU, les clubs et la LFPC doivent chacun faire leur part. mais je ne pense pas que le corps de l’article était dévolu à une critique pure et simple de Tombi et de ses comparses. Du moins, je n’ai pas eu cette impression.
      Pour finir, pourquoi la phrase « le football camerounais perd dans les deux cas » te semble partisane ? Je ne comprends pas...

    Répondre à ce message

  • Le 4 novembre 2015 à 12:25, par Upsilon En réponse à : Le blog de Enganche : Recette d’un désastre à venir

    J’ai parfois pensé que Sieur Enganche n’y comprenait rien au foot, tant ses prises de positions me semblaient alambiquées. Là, je suis obligé de lui tirer mon chapeau. Article pertinent et d’une profondeur analytique très épurée. Je suis entièrement d’accord tant sur le fond que sur la forme. Et il semble effectivement qu’on est partis pour vivre de nouveau des matches à la limite de la crise cardiaque parce que des solutionnettes sont appliquées pour pérenniser des intérêts inavoués ; et les vraies réformes sont reportées ad vitam eternam !!!

    Répondre à ce message

  • Le 4 novembre 2015 à 07:34, par Pierre En réponse à : Le blog de Enganche : Recette d’un désastre à venir

    Le Cameroun a eu la chance de révolutionner son foot et ne l’a pas fait. Toute l’équipe Iya a été remise sur place. Tombi continue le tour des maisons dans le but de corrompre et réduire au silence tous ceux qui peuvent le dénoncer.En suite, il recommencera les mêmes méthodes qu’il a longtemps appliquées avec Iya (souvenez-vous de la suspension de Samuel ETO’O pour 15 matches). Les choses vont même s’aggraver.

    Répondre à ce message

Répondre à cet article

Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?

Suivre les commentaires : RSS 2.0 | Atom

La Chronique de Léon