Veuillez svp désactivez votre bloqueur de publicité pour voir cette page

Enganche : Blessing in disguise

Blogue Camfoot

Je vais commencer par faire mon mea-culpa. Le seul match des Lions Indomptables que j’ai vraiment suivi était le quart de finale contre le Sénégal. Ceci est dû à un manque d’engouement certainement provoqué par les nombreux refus de défendre les couleurs du Cameroun au Gabon. Cependant, je dois avouer que ces forfaits massifs ont fait beaucoup de bien à cette équipe : Les rôles sont désormais clairs, la concurrence est saine et surtout la volonté y est !

Le 30 janvier 2017

Revenons un peu sur les refus. Certains ont évoqué la concurrence en club comme raison, d’autres des problèmes internes, certains n’ont même pas trouvé nécessaire de s’expliquer. Soyons clairs, la participation à une coupe d’Afrique est l’une des dernières choses qui peut faire perdre sa place à un joueur. On dit chez nous qu’un bon joueur ne manque pas d’équipe, cet adage ne peut pas être plus vrai aujourd’hui. Anguissa pense t-il vraiment qu’en refusant de jouer pour son pays il augment ses chances de rester titulaire à l’OM ? Laissez-moi lui rappeler que Cesc Fabragas, double champion d’Europe, champion du monde et champion d’Angleterre en tant que meilleur passeur a été mis au frigo par Antonio Conté cette saison. Oscar, à 25 ans, se retrouve en Chine. Ibrahimovich a quitté Barcelona par la petite porte. Bastian Schweinsteiger qui a été un monstre lors du triomphe allemand au Brésil en 2014 s’est retrouvé quelques mois plus tard au banc au Bayern et a dû s’exiler à Manchester où il est maintenant au frigo. Tous ces joueurs ne sont pas des noirs camerounais qui ont perdu leur place en club après une coupe d’Afrique.

Contrairement aux supporters et dirigeants des clubs européens, les supporters des lions sont fidèles et dévoués. Quand Roger Milla et Thomas Nkono allaient en coupe du monde 1990, ils n’étaient pas brillants en club mais la patrie les a accueillis et la suite s’est écrite comme les plus belles histoires du football moderne. André Onana pense vraiment que refuser de jouer pour le Cameroun est un moyen de lutter contre la concurrence … ? Casillas a envoyé Diego Lopes au frigo sans coupe d’Afrique, Donaruma a envoyé le même Diego Lopes en exil sans coupe d’Afrique, Courtois a envoyé Petr Cech en exil à Arsenal sans coupe d’Afrique... Ne soyez pas naïfs, le football moderne est sans pitié et si un coach vous dit un jour que vous avez perdu votre place parce que vos défendiez les couleurs de votre pays, sachez que c’est un prétexte et une autre façon de vous dire que vous n’êtes pas (plus) assez bon. Certes, il faut mettre toutes les chances de son côté pour réussir une carrière professionnelle. Cependant, les prières de plus de 20 millions de camerounais n’est pas à négliger.

Je suis totalement d’accord avec Broos lorsqu’il expliquait que les vrais discours se font sur le terrain. Nos lions ont prouvé que le club, la côte, le salaire, l’effectif et même le « talent » n’égalent pas la détermination, la discipline, le travail acharné et la volonté de bien faire. Ce n’est pas pour dire que nos lions ne sont pas talentueux, c’est juste que les clubs dans lesquels ils évoluent aujourd’hui et leurs palmarès ne reflètent pas leur talent et aptitude. Cette coupe d’Afrique est une plateforme qui les aide à montrer de quoi ils sont capables et je suis fier du fait qu’ils aient saisi leur chance à deux mains !

En pensant pour les déserteurs qui rêvent jouer en Premier League, avec le vote du Brexit, leurs passeports français et autres belges et allemands ne seront plus une garantie d’obtention du permis de travail. Pour un footballeur sans passeport britannique, il devra avoir participé à au moins 75% des matchs du Cameroun pour pouvoir obtenir un permis de travail à moins que le montant de son transfert ne dépasse les 40 000 000 d’euros avec un salaire correspondant.

Je finirai par féliciter les lions pour ce qu’ils font. Nous sommes derrière vous et le serons toujours contre vents et marées. Hugo Broos, si tu étais Camer je dirais que tu pratiques sérieusement et je saluerais ton marabout :). Ça fait vraiment plaisir d’avoir un coach qui a toujours un plan de match très clair et aligne les joueurs capables de l’exécuter le mieux possible. Car une équipe nationale ce ne sont
pas les 11 meilleurs joueurs du pays sur terrain, mais 11 joueurs du pays ayant les meilleurs atouts pour remporter chaque match.

Enganche, Blogue Camfoot


REAGIR À L'ARTICLE

Vos commentaires

  • Le 31 janvier à 14:42, par badoupassy En réponse à : Enganche : Blessing in disguise

    Engache, tu ne supportes pas contre vents et marées les lions ; tu supportes aujourd’hui la victoire. Si tout le monde avait attendu qu’ils se qualifient pour la 1/2 finale comme toi, ils n’auraient jamais atteint ce cap faute d’encouragements du peuple. Cette façon d’apprécier les choses me blesse jusqu’aux tréfonds de moi par ce que j’imagine ce que vous allez dire dès leur première défaite. Nous ne sommes qu’en football, où il est possible de perdre même après avoir rassemblé tous les meilleurs atouts possibles.
    Nous connaissons les vrais supporters des lions dans ce site ; je continue de les inviter à encourager ces enfants même quand les choses n’iront pas bien.
    J’ai entendu mêmes les parleurs de RSI ( La radio de mon ami Martin Camus Mimb) dire du bien de cette équipe ; j’en étais vraiment surpris ; car tous les jours ils claironnent à qui veut l’entendre comment l’équipe du Cameroun se porte très mal. Il y a l’un d’eux qui ne sait rien du foot, si non critiquer tout à son passage qui a débité tellement d’ inepties inacceptables après la publication de la liste des 23 joueurs à Yaoundé. C’est vrai comme disait un sage « Les défaites sont orphelines, les victoires ont beaucoup de pères »

    • Le 31 janvier à 16:01, par pat2lyon En réponse à : Enganche : Blessing in disguise

      @Badoupassy.
      Je te félicite, toi qui trouves même la force d’écouter de tels programmes. Ces gens me rappellent nos pseudos analystes qu’on voit sur les chaines de télévision privées et qu’on nous présente comme des entraîneurs de football. Des entraîneurs des plateaux télé, qui n’ont jamais tenu même l’équipe des call boxeurs de leur quartier. Des gens qui croient que pour être intéressant il faut dire que l’équipe est nulle et le coach est bidon. Il faut les entendre balbutier aujourd’hui. Ce qui est le plus étonnant c’est que les plus modérés de ces spécialistes c’est ceux qui ont effectivement une aura et qui ont fait leur preuve d’une manière ou d’une autre. Tu n’attendras jamais Michel KAHAM, Enow NGATCHOU, ou même JP AKONO vilipender le sélectionneur en place. Mais nos pseudos spécialistes, entraîneurs sur les plateaux et qui ne sont connus que de celui qui les invite, viennent vous pomper l’air avec des formules bidons et étalent leur ignorance à longueur d’émission. C’est vraiment terrible.

    • Le 1er février à 10:26, par badoupassy En réponse à : Enganche : Blessing in disguise

      @pat2lyon, il m’arrive souvent quand je roule de les écouter comme cela a été le cas lors de la publication de la liste des 23. J’étais dans la voiture et ils étaient les seuls qui passaient en direct la conférence de l’entraîneur, je te jure qu’en les écoutant ce jours là, j’ai eu la confirmation de leur mauvaise foi. Je connais assez bien leur patron, un ancien camarade de l’université, très brillant comme journaliste mais d’une mauvaise foi incroyable quand les choses ne sont pas à son avantage. Au début j’étais fidèle auditeur de ses programmes, mais quand j’ai fini par comprendre la ligne éditoriale et les raisons de la création de cette radio, j’étais obligé d’arrêter de l’ écouter. Donc c’est sporadiquement que je l’écoute pour avoir parfois les scores des matchs du championnat national ou des informations sur quelques événements ponctuels.

    • Le 1er février à 12:08, par fan_237 En réponse à : Enganche : Blessing in disguise

      Badoupassy tu as bien noté comme moi, ce qui est la plus grosse tare de ce blog. Je suis tout à fait d’accord avec tout le corps de l’article, à partir du deuxième paragraphe, mais absolument contre l’idée de départ que pour quelque raison que ce soit, et surtout pas celle donnée là, on se désintéresse de son équipe pour revenir la soutenir uniquement quand elle gagne. Au moins les infatigables qui souhaitent la défaite de l’équipe depuis le premier match sont cohérents, ils continuent de prédire la défaite des lions avant chaque match. C’est pat2lyon qui a raison lorsqu’il dit que c’est triste que certains refusent de jouir comme nous de cette joie et ce bonheur intense que nous procurent nos lions en ce moment. Mais bon, Enganche pour ta défense, seuls les imbéciles ne changent pas d’avis...

    Répondre à ce message

  • Le 30 janvier à 10:14, par wyclef En réponse à : Enganche : Blessing in disguise

    @ Enganche
    c’ est vraiment dommage la façon dont vous (pré)jugiez et jugez cette équipe. C’est un peu triste de vous lorsque vous affirmer que ce n’est qu’à partir de Senegal vs Cameroun que vous avez commencé à je ne sais plus quoi...
    De grâce épargner nous vos élucubrations et soyez honnête en vers vous même Si vous êtes vrai supporter de cette équipe contre vents et marées... Ces gars ont besoin de nous tous en tant que vrai supporter contre vents et marées justement.

    @ Pat2lyon salut à toi frère pour ton post. tu es l’un des rares dont je lis entièrement les posts, car tu reste fidèle dans tes arguments. LIONS SPIRIT ! Et je salut vraiment ça man.

    Big up à vous Coco, Stecism(un peu trop still), Cameroodiazz, Jeannot, et à tous LES VRAIS SUPPORTERS DES LIC que j’ai pas pu citer, Big up à vous !!!

    • Le 30 janvier à 11:26, par pat2lyon En réponse à : Enganche : Blessing in disguise

      @wyclef.
      Salut à toi frère. Merci pour votre reconnaissance et pour votre soutien indéfectible à nos chers lions.
      Seulement je crois qu’en évoquant les « vrais supporter » tu as blessé un membre du forum en mentionnant son nom (enfin son pseudo). En ton nom je lui présente mes excuses.

    Répondre à ce message

  • Le 30 janvier à 09:42, par Jeannot En réponse à : Enganche : Blessing in disguise

    Même le burkina qui a largement mérité sa victoire, n’a pas ainsi fêter.

    Répondre à ce message

  • Le 30 janvier à 08:37, par pat2lyon En réponse à : Enganche : Blessing in disguise

    « Nous sommes derrière vous et le serons toujours contre vents et marées ». Hum Enganche c’est bien beau. Mais nous nous le disions bien avant la CAN. ça fait un peu désordre que nous n’entendions ce discours qu’aujourd’hui. Quel genre de supporter êtes-vous donc ?

    • Le 30 janvier à 09:30, par camerondiazz En réponse à : Enganche : Blessing in disguise

      Merci pat2lyon, y en a marre des gens qui retournent leur veste en fonction des résultats qui suivent, Engsanche vous aurez du faire un article dès le début de cette compétition en montrant votre soutien pour l’équipe nationale. Quand je lis vos propos concernant ceux qui ont refusé la nationale c’est certain que vous feriez parti les premiers à critiquer cette équipes nationales si nous aurions pas passer le premier tour !

    Répondre à ce message

  • Le 30 janvier à 06:57, par coco En réponse à : Enganche : Blessing in disguise

    @ Enganche

    Pour une fois je suis d’accord avec toi pour cette phrase,

    ’’Car une équipe nationale ce ne sont pas les 11 meilleurs joueurs du pays sur terrain, mais 11 joueurs du pays ayant les meilleurs atouts pour remporter chaque match’’

    Va l’expliquer aux multiples coachs qui croient qu’il suffit d’aligner les noms sur le terrain.

    Répondre à ce message

  • Le 30 janvier à 04:37, par small lion En réponse à : Enganche : Blessing in disguise

    Jai les larmes aux yeux en voyant ces Ghaneens loues le seigneur et non chanter n’importe quoi !!!Que c’est beau dans la discipline et a l’unissions...tres emouvant

    Ghana 2 Cameroon 1

    Répondre à ce message

Répondre à cet article

Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?

Suivre les commentaires : RSS 2.0 | Atom

La Chronique de Léon