Veuillez svp désactivez votre bloqueur de publicité pour voir cette page

Acharnement : Tombi rejoint Abdouraman

Camfoot

L’heure n’est plus à la diplomatie. La Fécafoot semble avoir compris après la récente sortie du président de la confédération africaine de football (Caf) qui soutenait à hue et à dia devant la presse à Ouagadougou que le Cameroun ne pouvait pas tenir le pari de l’organisation de la coupe d’Afrique des nations (CAN2019). Tombi a été moins docile qu’antérieurement.

Le 8 août 2017
commentaires

« Il est difficile après les propos sus-évoqués du président de la Caf, de ne pas prêter attention aux rumeurs persistantes sur l’existence d’une conspiration visant à retirer au Cameroun, l’organisation de la Can 2019 au profit d’un autre pays », lit-on dans le communiqué publié ce lundi. Le président de la Fécafoot a donc compris et a épousé l’argumentaire du président de Étoile Filante de Garoua alors qu’il s’en était éloigné pas plus tard que la semaine dernière : « Il est en effet particulièrement curieux que les réformes récentes opérées dans l’organisation de la Can de football s’appliquent immédiatement pour la Can 2019  », s’étonne le président de la Fécafoot. « Une telle situation qui remet unilatéralement en cause le cahier de charges précédemment conclu entre le Cameroun et la Caf, équivaut à un changement de règles en cours du match », soutient-il.

Campagne d’intoxication et de désinformation

Tombi A Roko souligne qu’une jurisprudence constante veut que les modifications dans le déroulement d’une compétition ne s’appliquent pas à celle devant être organisée immédiatement après leur adoption. En guise d’illustrations, il cite la décision du conseil de la fédération internationale de football association (Fifa) de changer le format de la coupe du monde, passant de 32 à 48 équipes, qui ne s’appliquera ni en Russie en 2018, encore moins au Qatar en 2022. Tombi A Roko se montre également étonné du fait que la date de la première mission d’inspection de la Caf ait été ramenée de septembre à aout sans préavis.

Le président de la Fécafoot qualifie de campagne d’intoxication et de désinformation les diverses sorties de la Caf et spécifiquement de son président qui tente de démontrer aux yeux du monde l’incapacité du Cameroun à organiser la Can dans deux ans, alors que même la mission d’expert qu’il a commise n’ait pas encore séjourné au pays des Lions Indomptables.

Après cette sortie, le président de la Fécafoot va-t-il aller plus loin en apportant son soutien à la procédure judiciaire initiée par Abdouraman Ahmadou ?

Gaël Tadj


REAGIR À L'ARTICLE

Vos commentaires

  • Le 9 août à 10:03, par Anselme En réponse à : Acharnement : Tombi rejoint Abdouraman

    Enfin Tombi a compris que sa première réaction politique envers la Caf n"était pas digne du Cameroun. Le Gouvernement aurait dû attaquer ce changement du cahier des charges au lieu de faire la politique avec un Ahamad qui veut donner la Can 2019 surtout au Maroc. Le Cameroun n’est pas un petit pays de football et ce n’est pas un piètre personnage de la Caf qui va nous manquer un peu de respect. Les Camerounais qui s’évertuent â critiquer notre pays n’ont pas compris que ce n’est pas le fainéant de Bi Mvondo qui est visé. On a le droit pour nous et Ahamad le sait. Qu’il donne à Madagascar la Can 2019 puisque son pays d’origine est prêt.

    Répondre à ce message

  • Le 8 août à 14:15, par small lion En réponse à : Acharnement contre le Cameroun : Tombi A Roko rejoint Abdouraman Hamadou

    La CAN 2019 a ete octroye au Cameroun en 2014 et non la semaine derniere. Que font les autorites depuis ce temps a part vole et joue au songo ? Je parle meme de 2014 pourquoi...depuis 35 ans si le Biyaland etait ne serait ce que decemment gere nous aurions deja rempli tous les criteres pour organiser cette fete au lieu de toujours aller manger chez lea autres sans honte aucune. Laissez le Maroc tranquil. Ils sont a des annees lumieres de nous faites un tour a Casa Tanger et autres si vous navez pas honte de votre pays vous etes beti. Oubliez la CAN ses gens la peuvent organiser un mondial decent aujourdhui parcequils ont pense a construire leur pays et non a chie la ou ils dorment et continuer daccuser les autres comme les singes de la foret equatorial

    Répondre à ce message

  • Le 8 août à 08:48, par DannyDan En réponse à : Acharnement contre le Cameroun : Tombi A Roko rejoint Abdouraman Hamadou

    « Tombi A Roko souligne qu’une jurisprudence constante veut que les modifications dans le déroulement d’une compétition ne s’appliquent pas à celle devant être organisée immédiatement après leur adoption. »

    Celui meme qui a ete portE a la tete de la FECAFOOT au nez a et a la barbe d’une decision du CCA pietinE par l’oncle de Chantou vient aujourd’hui nous parler de jurisprudence. Mais quel culot !

    Répondre à ce message

Répondre à cet article

Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?

Suivre les commentaires : RSS 2.0 | Atom

La Chronique de Léon
Les Depêches