Veuillez svp désactivez votre bloqueur de publicité pour voir cette page

Coupe de la CAF : Apejes dit adieu à la compétition

Camfoot

A l’issue d’un match âprement disputé, les Académiciens de Mfou n’ont pas été capables de remonter les deux buts encaissés à Abidjan lors du match aller de ces seizièmes de finale de la Coupe de la CAF il y a une semaine. Les hommes du club camerounais se sont imposés 1-0. Or il leur fallait marquer au moins 2 buts.

Le 19 mars 2017
commentaires

Apejes était prévenu. Le club devait se surpasser pour rester dans la compétition. Ce dimanche au stade Omnisports de Yaoundé, l’équipe de Ligue 1 du Cameroun accueillait l’Asec Mimosas de Côte d’Ivoire, dans le cadre de la phase retour des premiers seizièmes de finale de la Coupe de la CAF (Confédération africaine de football). Au match aller à Abidjan, les Camerounais ont été rossés 2-0. Leurs bourreaux ? Aristide Bancé, international burkinabé, buteur sur penalty (15e) et Dadouda qui aggravait le score (70e). Les Académiciens de Mfou devaient remonter ces deux buts sans en encaisser au préalable. Ils n’ont pas été capables de le faire. Les vainqueurs de la dernière Coupe du Cameroun se sont imposés 1-0. La compétition est terminée pour eux.

Accrochés par une équipe ivoirienne déterminée à finir le travail, les Académiciens de Mfou peinaient à mettre le feu sur l’arrière-garde de l’Asec Mimosas, dès l’entame de la rencontre. Bousculés, les Camerounais parviennent néanmoins à montrer de bonnes choses. Mais à l’image de la superbe Coupe d’Afrique des nations (CAN) qu’il a disputée an Gabon en janvier-février avec la sélection nationale du Burkina Faso, Hervé Koffi, gardien de buts des visiteurs sortait le grand jeu pour repousser le danger à chaque fois que la balle parvenait à traverser ses coéquipiers de la défense. Avec un Aristide Bancé en renard de surface, l’Asec se replie dans son camp et procède par des contres pour créer le danger dans le camp camerounais. La stratégie mise en place par Siaka Traore a failli marcher avec cette relance d’Hervé Kiffi pour Aristide Bancé qui ne cadrait malheureusement pas son coup de tête.

Le but de l’honneur

Après la pause, Apejes mettait plus de pression sur son adversaire. Le club parvenait à se créer de bonnes occasions, mais à chacune de leurs tentatives, Hervé Koffi s’interposait avec succès. Comme sur cette reprise de Salim Mohammed (68e) ou cette balle de but de Mbekeli Ngom (70e). Aristide Bancé riposte ensuite, mais sa frappe puissante à l’entrée de la surface de Junior Dande n’est pas cadrée (81e). Les Académiciens de Mfou poussent notamment sur le couloir gauche d’où est venu ce centre parfait conclu de la tête par Mbekeli Ngom (1-0, 86e). Apejes peut s’estimer malchanceux. Il lui manquait juste un deuxième but pour aller aux tirs au but. Dommage.

Arthur Wandji


REAGIR À L'ARTICLE

Répondre à cet article

Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?

Suivre les commentaires : RSS 2.0 | Atom

La Chronique de Léon
Les Depêches