champions League

Djonkep : « marquer des buts sans en encaisser »

Camfoot

De retour au Cameroun après un bref séjour au Congo dans le cadre du match aller du tour préliminaire de la Ligue des Champions africaine, perdu (1-0) face à l’Athlétic Club Léopards de Dolisie, l’entraîneur d’Ums de Loum prépare la phase retour qui se déroule le 19 février prochain, au stade de la Réunification de Douala.

Le 15 février 2017
commentaires

Comment s’est déroulé votre retour au bercail ?

C’était un très long déplacement avec beaucoup de temps dans les avions et les transports urbains. Entre Dolisie et Pointe Noire, on a fait 5 heures de route. Nous sommes bien arrivés au Cameroun grâce à Dieu. Nous avons repris avec les entrainements aujourd’hui (mardi 14 février 2017 Ndr), pour préparer la rencontre de dimanche 19 février 2017. Les entrainements se passent pour le mieux et j’espère que ça va continuer dans cette lancée.

Est-ce que vous aviez apprécié votre séjour au Congo ?

Notre séjour s’est passé le plus naturellement possible, même si le match n’a pas marché comme nous l’avions souhaité. Nous voulions marquer au moins un but pour bénéficier de l’avantage de but marqué à l’extérieur. Malheureusement ça n’a pas été le cas, tout est encore à refaire et nous pensons que le match retour sera très ouvert. En compétition internationale, il y a toujours les désagréments, mais je ne vais m’attarder sur ce sujet, le plus important maintenant est de préparer le match retour.

Quelles sont les lacunes qu’Ums de Loum a rencontrées au cours de ce match ?

Il nous a vraiment manqué de l’intensité dans le jeu. On n’est pas compétitif et quand on n’est pas compétitif il manque de rythme et d’intensité dans le jeu. Maintenant, il faudrait que cette semaine nous essayons de travailler ce rythme pour être compétitif au prochain match. L’absence du championnat empêche de mettre de l’intensité dans le jeu. Les enfants ne sont pas compétitifs, ce qui fait que le rythme du jeu est un peu lent. C’est beaucoup de stress à gérer. Ça affecte terriblement les équipes. Au fur et mesure qu’on joue, on gagne en rythme, en intensité, en compétition et en automatisme. Mais quand le championnat ne se joue pas, c’est vraiment dommage.

Parlant de votre rencontre retour, est-ce qu’il y aura un changement au niveau de l’effectif ?

Nous avons près de 25 joueurs affiliés à la Caf, nous allons tourner par rapport à cet effectif et mettre la meilleure équipe qui soit pour marquer au moins deux buts sans en encaisser. Nous allons insister sur le jeu d’attaque et même défensif, parce qu’il nous faut marquer des buts sans en encaisser. C’est un travail global qui sera fait cette semaine. Je ne peux à partir d’aujourd’hui savoir les onze joueurs qui vont jouer, nous allons travailler et retenir les meilleurs qui seront alignés dimanche prochain.

Y a-t-il des cas inquiétants à l’infirmerie ?

Il y a des petits cas de blessure qu’on va essayer de remonter et j’espère que tout le monde sera prêt.

Réalisé par Louisa Mang


REAGIR À L'ARTICLE

Répondre à cet article

Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?

Suivre les commentaires : RSS 2.0 | Atom

La Chronique de Léon
Les Depêches