Rétrospective : le Top 10 de l’année 2016

Camfoot

La fin d’année 2016 est l’occasion de regarder en arrière et de revoir les faits qui ont positivement marqué ces douze derniers mois dans le monde du football camerounais. De Gabrielle Aboudi qui a brillé sur la CAN 2016 en passant par les trois sélections qualifiées aux CAN 2017 jusqu’au triomphe d’Apejes de Mfou en Coupe du Cameroun, Camfoot dresse son Top 10.

Le 27 décembre 2016
commentaires

Gabrielle Aboudi, l’étoile de la CAN

Sacrée meilleure joueuse de la CAN de football féminin, la pensionnaire de Rossiyanka, club champion de Russie a incarné le rêve et l’espoir camerounais au cours de cette compétition. Dotée d’un infatigable esprit de combattivité, elle a rendu son peuple fier, et forcé la reconnaissance de la CAF qui a fait d’elle, l’une des nominées au titre de meilleure joueuse du continent.

Des Lionnes toujours plus haut

Avec une Raïssa Feudjio en chef d’orchestre, les Lionnes sont restées invincibles, jusqu’à la finale de cette CAN 2016, perdue face au Nigéria (0-1) qui gagnait sans avoir joué. Conduites par un entraîneur qui connait le football féminin comme sa poche, elles ont marqué les esprits en réalisant un parcours presque parfait, soldé par 4 victoires, une défaite, 6 buts marqués, 1 encaissé, un trophée d’équipe fair-play et un titre de meilleure joueuse de la compétition décernée à Gabrielle Aboudi Onguéné.

La CAN sucrée du Cameroun

Pour une première organisation de la CAN féminine, le pays de Gaëlle Enganamouit a obtenu une très bonne note. Le Cameroun a fait mieux que tout le monde, dit-on. Non seulement en termes de cahiers de charge rempli à près de 98%, mais aussi en termes d’adhésion populaire. Aucun incident n’a été relevé.

Uniffac U15, le coup de maître des Lionceaux

La nouvelle génération des Lions U15 est rentrée dans l’histoire du football africain le 21 décembre. Ce jour-là, ils ont remporté le trophée du tournoi de l’Union des Fédérations de football d’Afrique centrale (Uniffac), organisé à Yaoundé. Les Lionceaux décrochent le trophée de vainqueur au terme d’un match maîtrisé contre le Gabon (1-0), après s’être défaits du Congo en ouverture (3-1).

Trois sélections en route pour les CAN 2017

Pour l’une des rares fois de l’histoire, trois sélections masculines vont prendre part la même année, à une CAN. Il s’agit des Lions A, des Lions U20 et U17 qui, l’année prochaine, iront chacun à la conquête du titre.

Jordanie 2016, première historique des bébés Lionnes

Difficilement détectées dans un pays où le football féminin est quasi inexistant, les Lionnes U17 ont réussi leur année 2016, en prenant part au premier Mondial de leur histoire, en Jordanie. Si elles n’ont pas bravé les difficultés du premier tour de la compétition faute de leur manque d’expérience, elles ont tout de même marqué les esprits en développant un jeu de qualité au milieu des habitués du tournoi comme l’Allemagne et le Venezuela.

CDC, la surprise d’Apejes

En mal de points en championnat, Apejes de Mfou a sauvé son année, en décrochant le trophée de vainqueur de la Coupe. Grâce à un Franck Boya auteur d’un doublé et élu Homme de cette finale gagnée devant Bamboutos (2-0), les Académiciens ont validé leur ticket pour leur première Coupe africaine.

UMS : après la Coupe, le championnat

En à peine 5 années d’existence, l’Union des mouvements sportifs (UMS) détient déjà 2 pages dans le livre d’histoire du football d’élite du Cameroun. La première étant consacrée à la Coupe que le club a remportée en 2015, et la deuxième, au titre de champion obtenu à l’issue de cette saison 2016.

Enow Ngachu, le magicien

Depuis 13 ans qu’il est à la tête de l’équipe nationale senior femme, le technicien s’est appliqué à monter une équipe conquérante. Sans aucun moyen au début, puis maintenant sans véritable championnat, il a formé la plupart des joueuses et connait leurs qualités pratiquement par cœur. Un véritable bâtisseur.

Nouveaux stades, les cadeaux de la CAN

La CAN est passée, les Lionnes n’ont pas remporté le trophée de championnes d’Afrique, mais le pays devra au moins profité des infrastructures qui ont été construites pour cette compétition. Hors-mis les stades Omnisports de Bafoussam, Limbe et Yaoundé, les matchs des championnats nationaux vont aussi bénéficier des stades militaire, Annexes 1 et 2 de Yaoundé, du Molyko de Buea, du Parlementarian et du Middle Farm de Limbe.

Par Arthur Wandji


REAGIR À L'ARTICLE

Répondre à cet article

Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?

Suivre les commentaires : RSS 2.0 | Atom

La Chronique de Léon
Les Depêches