Veuillez svp désactivez votre bloqueur de publicité pour voir cette page

  • Accueil
  • A la Une
  • Le Ghana, ses relations avec la presse camerounaise : Broos se (...)

CAN 2017

Le Ghana, ses relations avec la presse camerounaise : Broos se livre

Camfoot

Hugo Broos a eu droit à presque tout, lors de ses échanges avec la presse ce mercredi à Franceville, veille de la demi-finale de cette 31e CAN qui va opposer le Cameroun qu’il entraîne, au Ghana.

Le 1er février 2017
commentaires

Comment aborder un match contre une équipe du Ghana qui a disputé les six dernières demi-finales de la CAN ?

Le match s’annonce très difficile. Quand on voit les prestations du Ghana lors de ces dernières années, on se rend compte que c’est une équipe qui est habituée à jouer les demi-finales et même les finales de Coupe d’Afrique. En plus, ce que j’ai vu ces dernières semaines en termes de vidéos du Ghana me pousse à reconnaitre que c’est une équipe qui va être difficile à manœuvrer, qui a un style différent de celui du Sénégal. Il faudra vite trouver les failles de cette équipe demain. Vous savez, beaucoup ne croyaient pas au Cameroun, avant le début de cette compétition. Mais au fil des rencontres, la confiance est née, les joueurs ont gagné en expérience et c’est ainsi que nous avons pu battre le Sénégal qui avait une très belle équipe.

Face au Sénégal le Cameroun a plus défendu qu’attaquer. Est-ce que ça va être la même chose contre le Ghana ?

Je ne fais jamais de déclaration sur ce que je compte faire à un match. Ce qui est vrai, c’est que j’espère qu’on ne va pas vivre une autre séance de tirs au but. Si on se qualifie aux penalties face au Ghana je serai content c’est clair, mais d’un autre côté, j’espère que nous allons concrétiser nos occasions. Parce que dans chaque match on a eu des occasions, mais peu de fois on a marqué.

Est-ce que le climat est plus détendu avec les journalistes camerounais ?

Quand j’ai publié ma liste de 23 au Cameroun, j’ai demandé à la presse de respecter mes choix, de ne pas les commenter, mais de juger les résultats à la fin de la compétition. Je leur ai demandé de me faire confiance. Pas plus. Je trouvais qu’avant, les journalistes camerounais n’étaient jamais contents après chaque match que je jouais. C’est un peu un défaut ; au Cameroun, on est très impatient. Vous gagnez 4 matchs, tout le monde est content, et vous perdez le cinquième, on casse tout. J’ai demandé à la presse de changer ça, et je dois être honnête : les journalistes camerounais ont changé ; ils sont plus patients ; ils respectent mes choix. J’espère que ça va rester comme ça, durant les prochains mois. Entre moi et la presse, je pense que les relations sont meilleures qu’avant.

Comment avez-vous géré les transferts de certains de vos joueurs qui ont signé en Europe hier ?

C’est évident que l’intérêt des clubs européens pour les joueurs camerounais augmente, lorsqu’on voit comment l’équipe s’est comportée jusqu’à ces demi-finales. Je sais que certains joueurs ont des contacts avec des équipes, et ça devrait les motiver encore plus en ce sens qu’ils auront envie de prouver davantage qu’ils ont les qualités. J’ai senti depuis le début que la CAN est vraiment une grande vitrine pour les joueurs africains. Pour les locaux, c’est pour faire le voyage vers l’Europe et pour les professionnels, c’est l’occasion de trouver de meilleurs clubs.

Recueillis par Arthur Wandji, à Franceville


REAGIR À L'ARTICLE

Vos commentaires

  • Le 1er février à 18:24, par Bamado En réponse à : Le Ghana, ses relations avec la presse camerounaise : Broos se livre

    Il faut que ce mec arrête de trop se prendre la tête. Qu’il sache qu’il n a encore rien fait d’exceptionnel. Il n a pas à pavoiser parce que le Cameroun va jouer une demi-finale. Il faut d’abord gagner la CAN avant de parler. Le Cameroun avance, il n’est pas ridicule dans ses matchs, mais il marque peu et ne gagne malheureusement pas. On ne va pas tous les jours garer 4 bus devant les goals comme disaient les journalistes sénégalais et espérer gagner la CAN. Au lieu de fanfaronner, met toi plutôt au boulot

    • Le 1er février à 23:37, par camerondiazz En réponse à : Le Ghana, ses relations avec la presse camerounaise : Broos se livre

      @Bamado, au début c’est « qu’il se qualifié pour la CAN avant de parler »
      Ensuite c’est « qu’il passe le premier tour avant de parler »
      Maintenant c’est « qu’il gagne la Can avant de parler »

      Arrêter un peu les Camerounais svp, vous n’êtes jamais content.

    Répondre à ce message

  • Le 1er février à 20:23, par elyzer En réponse à : Le Ghana, ses relations avec la presse camerounaise : Broos se livre

    @Bamado,
    Je suis tout à fait d’accord avec toi. Broos me semble t-il n’a pas conscience que notre équipe est faible offensivement. Je suis un fan incontestable des lions mais je reste camerounais habité de mon amour pour le Jeu... Jusqu’ici notre équipe ne nous a pas encore servi du beau jeu, or nous en avons les moyens.
    Je suis fier du travail déjà accompli mais j’aime aussi quand on fait les choses proprement. Je comprends la colère (ca ressemble déjà à l’aigreur) des gens comme @small lion. Ne nous aveuglons pas par des victoires ponctuelles, construisons et inscrivons nous dans des projets sportif et politique. Comment comprendre que Ndip tambe joue alors qu’un Aboubacar est au banc ? Quand on voit le jeu que produit Ndip, on peut dire que c’est insulter Aboubacar que de ne pas le faire jouer à la place de cet avant centre qui même seul face au gardien, à 80%, va rater.

    Il est quand même temps que la méritocratie soit la base de tout au Kmr. Ok, l’idéal n’est pas de monde, mais quand même respectons les talents.

    Bonne chance aux Lions. Je serre les lass il faut me taper les ghanéens là ! N’ayez pas peur du grimba de Ayew, si ca fonctionnait ce qu’il est ballon d’or.

    Répondre à ce message

  • Le 1er février à 17:26, par ngbigben En réponse à : Le Ghana, ses relations avec la presse camerounaise : Broos se livre

    Petiti Gombiste, mange ta part pendant que tu y es, ca va tres vite au camer, demnade aux Schaffer et autres.

    Répondre à ce message

  • Le 1er février à 16:45, par lionsforever En réponse à : Le Ghana, ses relations avec la presse camerounaise : Broos se livre

    @small lion
    tu n es qu’un pauvre malheureux.je te plains enorment.
    tu te prends vraiment trop au serieux,au point de croire que toutes tes confabulations peuvent avoir un impact negatif sur les performances des lions.

    Répondre à ce message

  • Le 1er février à 16:25, par small lion En réponse à : Le Ghana, ses relations avec la presse camerounaise : Broos se livre

    GHANA 2 CAMEROON 1

    Camfoot comment/pourquoi vous ne mentionnez pas ce que Broos a dis au sujet des primes ?

    « C’est vrai que nous, le staff, les joueurs, ne sommes pas contents des primes qui nous ont été proposées. Lorsque vous réalisez ce genre de performance, c’est normal que tout le monde s’attende à un meilleur traitement concernant les primes. Mais nous restons professionnels. J’ai lu dans la presse que les joueurs ont boycotté une séance d’entraînement. Ce qui est faux. Nous leur avons donné quartier libre. Et en plus, même si on n’est pas content, sur le terrain nous donnons toujours le meilleur de nous-mêmes. Car, on n’est pas venu ici d’abord pour les primes, mais pour défendre les couleurs d’un pays »

    Cameroun-info

    Répondre à ce message

Répondre à cet article

Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?

Suivre les commentaires : RSS 2.0 | Atom

La Chronique de Léon
Les Depêches